Site Logo

Cebi : La R&D partagée

Press release Luxinnovation I 11:05 am, 23rd September

Depuis mai 2015, devant le constat d’une augmentation de son activité, mais aussi de l’évolution constante des exigences techniques et de la complexité des produits, la société s’est engagée dans un important projet d’investissement.


Il s’agissait de développer de nouvelles installations pour accueillir l’ensemble de la zone de R&D et d’essais, ainsi qu’une mise à niveau significative de la capacité et des possibilités d’essais pour permettre des services complets sur site.

«L’objectif était de regrouper le département R&D dans un même lieu, afin de faciliter la collaboration entre les secteurs des produits et des processus, et d’intégrer les essais de manière à englober le processus de développement complet de bout en bout», explique René Elvinger, CEO du groupe Cebi. Avec en ligne de mire la volonté d’accélérer le développement et l’innovation de ses produits.


Entreprise pionnière

Suite à des discussions avec le Ministère de l’Economie et Luxinnovation, Cebi Luxembourg a été la première entreprise à se voir octroyer une subvention pour investissements en faveur des infrastructures de recherche, dans le cadre de la loi modifiée du 17 mai 2017 relative à la promotion de la recherche du développement et de l’innovation.

Le démontage de l’ancienne installation a commencé fin 2018, suivi des travaux de reconstruction à partir de 2019. Le nouveau laboratoire a été terminé en octobre 2020 et les nouveaux bureaux de R&D ont été ouverts deux mois plus tard.

Au-delà de la portée symbolique de l’événement, cette inauguration officielle du 30 avril a aussi marqué le début d’une nouvelle offre de services externes, dédiée à toute entreprise nécessitant des moyens d’essai. Une possibilité qui est au cœur même du régime d’aide sollicité.

«Les nouvelles installations augmentent considérablement les possibilités et la capacité du laboratoire de Cebi à répondre aux besoins futurs du groupe et à servir un large éventail de sociétés externes», confirme Etienne Jacqué, Corporate Manager de R&D.


Avec certains équipements rares

Ainsi, le site propose plus de 1000 m2 de surface de laboratoire équipés d’une cinquantaine de machines pour des essais de pointe et de validation dans des conditions sévères.

L’acquisition de certains de ces équipements, rares dans la Grande Région, a pu se faire grâce au soutien financier du gouvernement luxembourgeois, C’est le cas, par exemple, de grands bancs de vibration, de chambres thermiques et climatiques avec des températures allant de -70°C à +300°C ou encore une chambre CEM de pointe répondant aux normes automobiles et même aérospatiales.

L’accompagnement de Luxinnovation a été d’autant plus précieux que Cebi Luxembourg, par ailleurs membre du Luxembourg AutoMobility Cluster, a été la toute première entreprise à solliciter cette aide étatique en faveur des infrastructures de recherche. « Il a fallu aborder un certain nombre de questions, notamment autour de la mise à la disposition des installations pour des clients externes », indique Etienne Jacqué«Luxinnovation est rapidement devenue active dans la promotion et la mise en relation, non seulement au niveau national, mais aussi par le biais des canaux de la Grande Région (Autoregion, Interreg PAE, …).»

C’est ainsi qu’un flux régulier de premiers contacts s’est établi, dont beaucoup ont conduit à des activités d’essai. «Ce processus est en cours et est considéré comme un élément unique de l’attractivité du Luxembourg pour les acteurs établis et les nouveaux arrivants.»

Du reste, les projets de tests actuellement en cours avec plusieurs entreprises de la Grande Région vont bien au-delà du secteur automobile. Des éléments tels que des vannes de distribution d’eau et l’électronique des vaisseaux spatiaux ont ainsi déjà été testés.

«Cebi est le parfait exemple qu’une activité manufacturière pérenne peut se développer au Luxembourg grâce à l’esprit d’entrepreneuriat, l’innovation et la diversification, le tout soutenu par une politique industrielle forte», conclut Anthony Auert, le manager du Luxembourg AutoMobility Cluster.


Subscribe to our Newsletters

Info Message: By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. Privacy Policy Accept