Site Logo

5 tendances du marché de la digitalisation qui transforment les soins de santé

Luxembourg Trade & Invest I 9:17 am, 20th September

La crise du COVID-19 exercera une forte influence à long terme sur les soins de santé. La pandémie a poussé les systèmes de santé nationaux et leur personnel dans leurs derniers retranchements. Il a mis en évidence les défis d’un secteur qui s’appuie fortement sur les acteurs traditionnels et se caractérise par des réglementations spécifiques qui ont un impact important sur la manière dont ces acteurs innovent.

Dans le même temps, de nouvelles opportunités sont apparues.

Afin de fournir une meilleure compréhension de ces opportunités émergentes, Luxinnovation a publié le rapport » Digitalisation of the health sector : Market trends ». Il a identifié 5 tendances du marché de la digitalisation qui devraient stimuler les stratégies de récupération et, à terme, transformer profondément les écosystèmes de santé actuels.

 

Tendance 1 : Passer du traitement des maladies à la prévention et à la gestion de la santé

Les systèmes de soins de santé devraient passer de la guérison des maladies à la promotion du bien-être et à la prévention des maladies. « La numérisation offre une multitude d’opportunités pour collecter des données relatives à la santé via différents appareils que beaucoup d’entre nous utilisent déjà », explique Sara Bouchon, directrice Market Intelligence chez Luxinnovation. « Ces données peuvent être utilisées pour encourager les gens à prendre en charge leur propre santé et leur bien-être et à prendre des mesures préventives pour éviter les problèmes de santé. »

Les données peuvent également être utilisées pour analyser les facteurs sociaux, économiques et environnementaux qui ont un impact positif ou négatif sur la santé publique.

La tendance à détecter et à prévenir les maladies le plus tôt possible sera une évolution-clé du système de santé à l’avenir. Luxinnovation prévoit l’adoption d’une médecine prédictive, préventive, personnalisée et participative (médecine dite des 4P) basée sur le test de biomarqueurs, le suivi rapproché, l’analyse statistique approfondie et le coaching de santé du patient.


Tendance 2: mise en place d’une prestation de soins centrée sur le client

Dans un avenir proche, les clients devraient être placés au centre même de la prestation de soins et être de plus en plus impliqués dans la prise de décision concernant leur propre santé. « Les possibilités offertes par la numérisation et les données constitueront l’épine dorsale des futurs systèmes de prestation de soins centrés sur le client », souligne le Dr Bouchon, qui s’attend à ce que les soins soient dispensés via une série de canaux physiques et virtuels.

Les technologies numériques telles que la télémédecine, les applications de santé mobile pour le suivi des maladies chroniques et les capteurs biométriques sans fil ouvrent la voie à un « système de santé sans murs » qui comprend à la fois des solutions numériques et des soins en face à face.


Tendance 3 : Mise en œuvre d’un parcours de soins personnalisé

Selon l’analyse de Luxinnovation, les interventions et les traitements de demain seront progressivement plus personnalisés et plus précis. Dans le même temps, ils deviendront moins invasifs, moins complexes et moins chers. « La disponibilité des données numériques et la puissance de calcul croissante qui permet l’analyse des données et l’intelligence artificielle transforment complètement la façon dont les diagnostics sont effectués », explique Jean-Philippe Arié, responsable du Luxembourg HealthTech Cluster chez Luxinnovation. « L’intelligence artificielle peut être utilisée pour analyser l’imagerie médicale et établir des diagnostics rapides. Une fois cela fait, l’utilisation des données permettra de fournir une médecine personnalisée avec des traitements ciblés sur les caractéristiques de chaque patient. Des dispositifs médicaux intelligents et connectés seront utilisés pour administrer les traitements et surveiller les thérapies. »

 

Tendance 4: construire des systèmes de santé résilients.

La crise du COVID-19 a clairement mis en évidence les besoins de reconstruire des écosystèmes de santé résilients et leurs deux principaux piliers, les prestataires de soins et les entreprises pharmaceutiques. Du côté des hôpitaux, les technologies numériques peuvent améliorer l’efficacité des procédures administratives, par exemple, et permettre ainsi au personnel de passer plus de temps avec les patients.

La numérisation de l’industrie pharmaceutique aura un fort impact sur la manière dont les essais médicaux sont réalisés, et l’adoption de processus de fabrication intelligents aura un fort impact sur la production de médicaments et de dispositifs médicaux.

« Le COVID nous a également fait prendre conscience de notre dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement internationales, notamment dans le domaine médical », explique le Dr Bouchon, évoquant notamment le manque de masques, de désinfectants et d’autres fournitures médicales au début de la pandémie. En connectant les fabricants, les distributeurs et les prestataires de soins de santé à l’aide de technologies numériques et en facilitant la communication entre des chaînes d’approvisionnement entières, celles-ci pourraient devenir plus efficaces, résilientes et intégrées, et moins fragmentées.

 

Tendance 5 : créer un environnement collaboratif, conforme et innovant

« L’un des principaux enseignements tirés de COVID-19 est l’importance de la coopération dans l’écosystème de la santé, ainsi que de l’inclusion d’acteurs non traditionnels de la santé tels que les entreprises numériques », souligne le Dr Arié. « Il a également mis en évidence la nécessité de l’innovation – et les défis qui y sont liés. La quantité de données désormais disponibles, ainsi que le rôle croissant des acteurs non-traditionnels, appellent un nouveau paradigme d’innovation et une collaboration renforcée entre les parties prenantes. Cela remet également en question le régime actuel de propriété intellectuelle et les réglementations qui ne prennent pas suffisamment en compte les aspects numériques. Si nous voulons saisir toutes les opportunités offertes par la numérisation dans le secteur de la santé, nous devrons penser différemment à l’avenir. »


Subscribe to our Newsletters

Info Message: By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. Privacy Policy Accept